samedi 22 novembre 2008

Black Books invitation


On the 26th of November from 6.30 pm, the BBB project is inviting you to the showing of the first 3 completed BBB Black Books.

These have been printed and bound during a performance in 3 libraries in Sion, Sierre and Brigues (Switzerland) over the month of May, 2008 and finished in Brussels.

At around 8 pm on the 26th a DHL vehicle will come to collect the books to bring them to their final destination: bookshelves in the 3 Swiss libraries.

Join us at 19 rue E. Bouilliot 1050 Bruxelles and become one of the first BBB Black Book readers, sign your name in the visitor's Book or just have a drink with us!


Operators O*, M** and A***

*livier, **iles, ***lexia

www.blackbookblack.net

-------------------------------------------------------

Le 26 novembre, le Black Book Black vous invite à la présentation des trois premiers livres noirs.

Ces livres ont été en partie imprimés et reliés au cours d’une performance qui s’est déroulée dans trois bibliothèques du Valais en Suisse : Sion, Sierre et Brigues. Ils ont été finalisés à Bruxelles.

Vous êtes convié à partir de 18h30 au 19 rue E. Bouilliot, 1050 Bruxelles, à vous joindre à nous et devenir les premiers lecteurs des livres noirs. Vous pourrez, si vous le désirez, signer le livre d’or ou/et fêter cet événement en notre compagnie avant qu’un livreur ne vienne emporter les livres vers leur destination finale : les rayonnages des bibliothèques valaisannes.

Les Opérateurs O*, M** and A***

*livier, **iles, ***lexia

www.blackbookblack.net

mardi 18 novembre 2008

Catalogue

Des ateliers d'enfants, des livres, un catalogue et une exposition viennent clôturer les activités 2008 des éditions Lustre. En collaboration avec Olivier Spinewine.


Travail



Le livre de Fabrice Samyn est sorti de presse il y a un peu plus de deux semaines. Il fut une rencontre et une exploration de deux territoires: celui de son travail et celui du livre.
Nous avons opté pour un format littéraire tout en privilégiant la belle page pour les reproductions. La page de gauche devient ainsi le lieu de la légende, des références, de la glose.








Recherches de couvertures
L'exposition de Fabrice Samyn a lieu jusqu’au 6 décembre 2008, à la galerie MSSNDCLRCQ.
Son livre est également en vente à la librairie Peinture fraîche, 10 Rue du Tabellion à 1050 Bruxelles.

mardi 11 novembre 2008

L'écri-lecture à l'époque de Walter Benjamin

En 1936, Walter Benjamin préfigure déjà la métamorphose des rôles de l'auteur et du lecteur qui culminent aujourd'hui à l'ère du numérique par la diffusion de plus en plus ouverte des contenus et la possibilité offerte à quiconque d'être un lecteur-auteur:

"Avec l'extension de la presse, qui n'a cessé de mettre à la disposition du public de nouveaux organes, politique, religieux, scientifiques, professionnels, locaux, on vit un nombre croissant de lecteurs passer — d'abord de façon occasionnelle — du côté des écrivains. La chose commença lorsque les journaux ouvrirent leurs colonnes à un "Courrier des lecteurs", et il n'existe guère aujourd'hui d'Européens qui, tant qu'il garde sa place dans le processus du travail, ne soit assuré en principe de pouvoir trouver, quand il le veut, une tribune pour raconter son expérience professionnelle, pour exposer ses doléances, pour publier un reportage ou un autre texte du même genre. Entre l'auteur et le public, la différence est en voie par conséquent de devenir de moins en moins fondamentale. Elle n'est plus que fonctionnelle et peut varier d'un cas à l'autre. A tout moment, le lecteur est prêt à devenir écrivain"
WALTER BENJAMIN
L'Œuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité

La modèle du Blog s'apparenterait-il ainsi à un super-courrier des lecteurs, où les commentaires constitueraient des courriers de lecteurs à l'intérieur de courriers de lecteur? A ceci près que le travail et son processus, ne sont plus la condition même pour accéder à une tribune. Il ne faut plus être un "professionnel" pour diffuser son expérience. L'initiative personnelle, même celle du profane, est le moteur suffisant pour publier du contenu et elle ne doit plus passer par un organe transitoire comme l'éditeur ou la structure professionnelle.
C'est peut-être dans cette attitude du "être prêt" à devenir écrivain, du qui-vive (attentif à ce qui se passe), que l'on distingue les lecteur-auteurs des auteurs: être sur le starting block de l'écriture.

jeudi 6 novembre 2008

Le robot copiste




Le projet Bios (Bible) de Robotlab ou la réconciliation du hic et du nunc de l'œuvre et de sa reproductibilité technique...

video